a

Comment calculer son handicap au golf

La pratique du golf a augmenté au cours de ces 15 dernières années. Le nombre de golfeurs suit une courbe ascendante et de nouveaux parcours voient le jour. Comme dans tous les sports, l’amélioration continue constitue un défi permanent. Le handicap fournit une indication importante. Les règles de golf sont parfois difficile. Comprendre les principes de base est essentiel, qu'est-ce que le handicap ? Suivez le guide.

Le handicap indique le niveau du golfeur

Le handicap au golf varie de 0 (excellent) à 54 (débutant). C'est une estimation du nombre de coups sur un parcours donné. Par exemple, un joueur avec un handicap de 20 terminerait les 18 trous d’un terrain doté d’un S.S.S de 70 en 94 coups. Le handicap sert aussi au classement golf durant les tournois.

Plusieurs éléments entrent dans le calcul.

Handicap au golf : collecter les données

Le PAR du parcours

Le PAR précise le nombre de coups idéal. Il évolue selon la distance entre le départ et le drapeau. La longueur moyenne des terrains est de 6000 mètres, la majorité des parcours possède ainsi un PAR de 72.

Le Scratch Score Standard

Le scratch score standard (SSS) indique la difficulté pour un excellent golfeur (handicap de 0). Il est supérieur au PAR sur un terrain difficile et inférieur à la référence quand le parcours est plus abordable.

Le Slope

Le slope permet de classer les parcours. La valeur moyenne est de 113. Les terrains complexes obtiennent une note plus élevée. Cette indication tient également compte du sexe et de la couleur des boules de départ.

L'index

Un calcul index golf ne sera pas nécessaire, l'index est votre handicap actuel.

Handicap au golf : une formule simple

Vous procédez au calcul handicap golf lorsque toutes les informations sont disponibles.

Handicap = INDEX X SLOPE/113 + SSS – Par

Automatiser le traitement sur un tableur ou sur une application réduit les erreurs et accélère l’opération.

Ensuite, vous effectuez une mise à jour avant de jouer au golf lors de la prochaine compétition.

Le handicap augmente ou diminue selon vos résultats.

Le plus rapide consiste à ajouter 0.1 en cas de contre-performance. Vous avez enchaîné les bogeys au cours d’une partie. En revanche, votre index diminuera si vous avez multiplié les jolis coups.

Le WHS, une évolution majeure

Le World Handicap System fut généralisé depuis janvier 2020. Comme son nom le souligne, cette nouvelle règle du golf harmonise le calcul au niveau mondial. Elle intègre les résultats obtenus lors des compétitions internationales.

Concrètement, le WHS est la moyenne des 8 meilleurs scores différentiels au cours des 20 derniers tournois, quelle que soit la région.

Le calcul s’adapte au nombre de compétitions joué. Vous prenez le score différentiel le plus bas si vous en avez joué 5. Au cas où vous avez pris le départ de 15 ou 16 tournois, il faut calculer la moyenne des 5 plus bas.

Déterminer le score différentiel

Score différentiel = (113/Slope) X (SBA-SSS)

Le Score Brut ajusté (SBA) est différent du score au golf brut, il atténue les répercussions d’un très mauvais trou sur l’évaluation finale.

Score brut ajusté max = Score net + 2 ou Par du trou + Coups rendus + 2

Le score différentiel tient ainsi compte de la difficulté du parcours.

Hard et soft cap, des ajustements utiles

Le score exceptionnel valorise les grosses performances. Un très bon résultat se traduit par une baisse significative de l’index. La différence atteindra 2 si le score différentiel est inférieur de 10 points ou plus à l’index initial.

Le hard cap fixe un plafond, même si les mauvaises passes s’enchaînent. Il limite la remontée maximale au cours d’une année à 5 points. De son côté, le soft cap consiste à diviser par deux les augmentations au-dessus de trois points.